Contact
Essai gratuit
QVT |

10 MIN

Comment améliorer l’environnement de travail dans votre entreprise ?

Comment améliorer l’environnement de travail dans votre entreprise ?
Alexandre Diard
Comment améliorer l’environnement de travail dans votre entreprise ?

La qualité de vie au travail (QVT) est une notion de plus en plus essentielle de nos jours. Elle ne dépend pas seulement du travail que vous effectuez, mais aussi de l’environnement de travail dans lequel vous évoluez. Cela concerne autant la gestion de la culture de travail avec les bureaux et les espaces de travail que la culture de l’entreprise avec son management et la vie en interne.

Cet enjeu du cadre du travail participe au bien-être des employés ainsi qu’à la productivité et à la performance de chacun.

Voici quelques éléments clés pour améliorer l’environnement de travail.

Réserver démo

Nos autres articles:

Travail de nuit : tout savoir sur le repos compensateur

Prévenir des TMS : 4 conseils pour organiser son espace de travail

 

Environnement de travail : Définition 

Qu’est-ce que l’environnement de travail ?

Cela représente un ensemble de bonnes conditions de travail, mais aussi de services et de moyens mis à la disposition des salariés afin qu’ils effectuent leur mission et réalisent leur travail.

L’environnement de travail, anciennement appelé Services généraux, représente la mise en place cohérente de support de la vie au travail afin d’apporter une valeur ajoutée aux collaborateurs. L’objectif est d’obtenir une performance globale optimisée.

On le sait aujourd’hui, un environnement de travail stimulant participe à améliorer la qualité de vie au travail.

Un environnement de travail toxique ou inadéquat entrave l’épanouissement personnel et professionnel de vos salariés.

En revanche, un environnement de travail positif, dynamique et stimulant favorise l’engagement et l’investissement des travailleurs. Chacun a alors l’envie de bien travailler dans de bonnes conditions et de donner, in fine, le meilleur de lui-même.

Quelles sont les composantes de l’environnement de travail ?

Ce sont à la fois des conditions matérielles et humaines qui constituent un cadre de travail. Cela comprend aussi des conditions de sécurité et des conditions d’hygiène.

Toutes ces ressources humaines et techniques sont les deux pans d’un environnement de travail agréable et qualitatif que l’on retrouve dans le SMI ou Système de management intégré, autrement appelé QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement). 

Concrètement, on retrouve les composantes suivantes :

  • La cadre de travail : luminosité, espace, température, conditions matérielles, mobilité et accessibilité ;
  • Conditions et poste de travail : équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, épanouissement personnel, flexibilité du temps de travail, package salarial, télétravail (notion de flex office), etc. ;
  • Culture d’entreprise : valeurs d’entreprise, partage des habitudes (pause déjeuner, sorties, séances de sport, etc.) ;
  • Le management : management collaboratif, condition d’accueil, communication en interne, gestion des talents et gestion des compétences.

Réserver démo

Quelle est l’importance de l’environnement de travail en entreprise ? 

Un environnement de travail sain permet de garantir une certaine performance sociale, économique et environnementale dans l’entreprise. 

Ainsi, un directeur en charge de l’environnement de travail va pouvoir, à travers ses missions, garantir santé et sécurité ainsi que la qualité de vie au travail de tous les salariés.

C’est aussi l’occasion de faire respecter les conditions et réglementations environnementales (gestion des déchets, performance énergétique, tri, etc.).

Le périmètre de l’environnement de travail

Ce périmètre dépend de la taille de l’entreprise et des responsabilités affiliées.

Toutefois, on retrouve 4 grands secteurs d’activités qui entrent dans ce périmètre d’environnement de travail :

  • L’usage technique des bâtiments : maitrise des dépenses énergétiques, entretien des équipements, sûreté et sécurité, petits travaux ;
  • L’immobilier : travaux, gestion des baux, « property management », recherche de sites ;
  • Service aux utilisateurs : services en lien avec le bâtiment d’entreprise comme l’accueil et la restauration ou encore à destination des collaborateurs (conciergerie, courrier, mini-crèche en interne, etc.) ;
  • Moyens mis à disposition : matériels (matériel informatique, véhicules) et services (travail délocalisé, téléphonie mobile, déplacements).
Réserver démo

L’importance de l’environnement de travail dans l’entreprise ?

Selon la taille de l’entreprise et son organisation du travail en interne, l’environnement de travail bénéficie plus ou moins d’une direction dédiée.

Lorsque cela est le cas, il est rattaché à la direction générale des ressources humaines (DRH), à la DAF (direction administrative et financière) ou à d’autres services. 

Les directeurs de l’environnement de travail (ou DET) collaborent avec les autres directions de l’entreprise. Ils sont aussi l’intermédiaire privilégié des salariés qui sont les utilisateurs finaux de l’environnement de travail.

Les avantages

Plusieurs avantages sont à mettre au crédit d’une bonne gestion de l’environnement de travail dans l’entreprise.

  • Un réel moteur pour la performance économique de la société : le DET permet ainsi à l’entreprise de rationaliser ses dépenses (maintenance, immobilier, équipement, nettoyage et entretien, prestations externes).
  • Un moyen d’attirer les nouveaux talents : les nouvelles générations (Millenials, la génération Z) ne considèrent plus le salaire comme unique motivation pour rejoindre une entreprise.
  • Un rôle sur la santé et le bien-être au travail : la gestion de l’EDT permet de veiller à l’égalité de chances au travail et aussi à veiller que chacun trouve un équilibre entre vie pro et vie personnelle.
  • Un rôle sur la performance sociale : l’EDT propose des espaces et des services adaptés aux différents profils des salariés.
Réserver démo

Les enjeux 

Les enjeux des environnements de travail en entreprise concernent autant l’employeur que le collaborateur.

Pour l’employeur, cette gestion de l’EDT représente une source d’économie d’énergie et de lutte contre le gaspillage énergétique.

En effet, le bâtiment représente la 1ère émission de gaz à effet de serre avec une consommation énergétique de sureaux avoisinant les 15 % de la consommation nationale en moyenne.

Les bureaux consomment également près de 50 % du papier consommé en France chaque année dans le cadre du travail.

Pour les salariés, un EDT sain est synonyme de bonheur au travail. Ainsi, les attentes des salariés sont importantes en la matière, d’autant plus qu’ils passent une grande partie de leur journée dans les bureaux.

Ainsi, les éléments déterminants à un bon environnement de travail pour les salariés sont les suivants :

  • Le contenu de leur mission : autonomie de travail, tâche assignée, charge de travail ;
  • Environnement direct du travail : bruits environnants, sécurité au travail, hygiène, prévention des risques psychosociaux en entreprise ;
  • Relations humaines : confiance, esprit d’équipe, reconnaissance du travail, participation aux décisions ;
  • Les possibilités d’évolution : formations, augmentation de la rémunération ;
  • Aménagement du temps de travail : horaires de travail flexibles, télétravail, etc.

Réserver démo

Comment améliorer l’environnement de travail de vos salariés ? 

L’environnement de travail idéal est une entité dynamique, vivante, flexible qui peut être aménagée et améliorée au fil des besoins et des attentes.

Voici quelques suggestions.

Aménager des espaces attractifs

Il est impératif de commencer à arranger l’espace de travail.

Pourquoi ne pas concevoir un espace détente afin que les salariés prennent leur pause sans avoir l’impression d’être toujours rivés à leurs postes de travail ? Ou des salles de réunion plus ergonomiques ?

Nul besoin d’investir dans du mobilier onéreux puisqu’il suffit d’utiliser l’existant et de le mettre à profit : déplacer la photocopieuse dans un lieu de travail moins gênant et surtout plus accessible, ajouter des coussins sur les chaises pour gagner en confort et en ergonomie, accrocher un tableau ou une citation inspirante, soigner le choix des lumières dans l’open-space.

En parallèle, privilégiez des outils de travail confortables et sécurisés pour mieux prévenir les mauvaises postures ou les éventuelles blessures.

Mettre un coup d’accélérateur pour la santé et le bien-être au travail

L’aménagement et l’amélioration des conditions de travail passent par la mise en place de mesures en faveur de la santé au travail des salariés, car cela va réduire le stress et diminuera le taux d’absentéisme et les retards au sein des équipes.

Pensez à sensibiliser les équipes sur l’importance de prendre soin de soi, sur les recommandations à changer leurs habitudes alimentaires (l’entreprise peut décider d’arrêter de proposer des confiseries ou viennoiseries et mettre en place un foodtruck ou un système de snacking fait maison par exemple).

Les DRH et managers doivent ainsi repenser les modes de travail et les espaces de coworking au sein de la structure pour souligner leur souci du bien-être de leurs équipes.

Réserver démo

Soigner l’environnement relationnel

Un climat de travail sain passe inévitablement par un espace de travail où l’on se sent bien, où l’on a l’impression de faire partie d’un groupe. C’est un espace où l’on est aussi reconnu pour ses qualités professionnelles et pour son travail.

N’hésitez pas à effectuer régulièrement des feedbacks aux employés, que ce soit de manière individuelle ou collective.

Et, savoir stimuler la communication entre membres d’une même équipe permet de créer un environnement bienveillant et de développer un sentiment de loyauté.

Mettre en place des activités motivantes

Sans parler nécessairement de team building, il faut savoir qu’une bonne ambiance de travail et une bonne cohésion d’équipe sont essentielles pour motiver des collaborateurs.

En mettant en place des activités variées avec des événements fédérateurs, vous allez permettre la création et le renforcement de liens entre les uns et les autres.

Sorties, afterworks, week-end ou simplement des activités sportives ou créatives sont idéales pour créer des souvenirs et partager un excellent moment entre collègues.

C’est aussi l’occasion de découvrir les uns et les autres sous un autre jour, en dehors du cadre stricto-professionnel de la vie en entreprise.

En somme, l’environnement de travail évolue et doit évoluer au fur et à mesure des besoins de l’entreprise, tout en restant à l’écoute des attentes des salariés.

Ce travail conjoint permet à l’entreprise comme aux collaborateurs de travailler dans une atmosphère de travail agréable, de gagner en efficacité, de se montrer plus productif tout en prenant soin du bien-être de chacun.

Réserver démo