Contact
Essai gratuit

Comment développer l’engagement collaborateur de votre entreprise ?

Comment développer l’engagement collaborateur de votre entreprise ?
Alexandre Diard
Comment développer l’engagement collaborateur de votre entreprise ?

Toute entreprise souhaite s’assurer que leurs collaborateurs sont passionnés par leur travail et qu’ils sont heureux d’aller travailler tous les jours. Ce n’est que dans ces conditions qu’on obtient le plus de productivité et de rentabilité. La définition de l’engagement collaborateurs est intrinsèquement liée à l’appréciation que les salariés ont de leur entreprise. Il est donc clair que l’engagement des salariés au travail est un concept qui repose sur des sentiments et ressentis personnels, requérant ainsi des solutions à adapter à chaque équipe ou collaborateur.

Découvrez dans cet article l’importance de l’engagement collaborateur, comment le mesurer et l’améliorer.

Nos autres articles:

Les enjeux de l’expérience collaborateur

Plateforme d’Expérience Collaborateur: le futur du logiciel en SaaS ?

Essai gratuit

Qu’est-ce que l’engagement collaborateur ?

Définition

L’engagement collaborateur regroupe la façon dont le personnel pense et se comporte vis-à-vis de l’entreprise. En d’autres mots, il représente le niveau d’implication des collaborateurs à soutenir les objectifs de l’entreprise.

Un employé engagé est un employé satisfait de son environnement de travail et de ses missions. C’est ce qui le pousse à rester loyal envers l’entreprise et à la recommander autour de lui.

Étant un enjeu de l’expérience collaborateur, il convient de dire qu’un bon engagement collaborateur est le signe d’un bon fonctionnement au sein d’une société. C’est pourquoi cette thématique est au centre des préoccupations de la fonction RH et des managers.

Essai gratuit

L’importance de l’engagement collaborateur

Tout d’abord, des employés engagés sont des employés qui se sentent bien au travail ce qui reflète une bonne marque employeur et une bonne culture d’entreprise. La santé au travail étant un enjeu central des ressources humaines, instaurer un environnement bienveillant est le moyen de limiter les risques psychosociaux. Le bien-être au travail est également un moteur majeur pour fidéliser et attirer les meilleurs talents. Et pour cause : 59% des salariés français font de la qualité de vie au travail (QVT) l’enjeu sur lequel il est le plus important d’agir. C’est d’autant plus le cas pour les milléniaux dont 84% d’entre eux font du bien-être au travail le critère numéro un en matière de choix d’entreprise.

L’engagement au travail joue un rôle essentiel dans la rentabilité et la performance de l’entreprise. D’après une étude de Gallup, les entreprises suscitant un important engagement de la part de leurs collaborateurs sont 21% plus rentables que les autres entreprises.

Un bon engagement collaborateur a également un impact significatif sur la productivité d’une équipe. Les salariés engagés travaillent mieux ensemble et effectuent leurs missions plus rapidement. Ils sont également plus motivés à apporter de nouvelles idées pour atteindre les objectifs de l’entreprise ou améliorer ses processus. De plus, toujours d’après Gallup, les équipes qui font partie des 20% les plus engagées réduisent leur absentéisme de 41 % et leur attrition de 59%.

En parlant d’attrition, les employés engagés sont 87% moins enclins à quitter leur emploi d’après l’ouvrage Oxford Handbook of Positive Psychology at Work. Ainsi, une entreprise a tout à y gagner en suscitant l’engagement de ses employés. En plus d’assurer l’épanouissement des collaborateurs, l’entreprise limite ses dépenses liées au recrutement, à la formation et à l’intégration de nouveaux salariés en diminuant le turnover.

Enfin, l’engagement collaborateur a un impact direct sur la relation-client. En effet, un salarié qui ressent du plaisir au travail sera plus à même d’offrir une meilleure expérience client et donc d’améliorer la satisfaction client. D’après la même étude menée par Gallup, les entreprises qui ont un fort taux d’engagement voient leur expérience client s’améliorer de 10% et leurs ventes augmenter de 20%. 

Essai gratuit

Comment mesurer l’engagement des employés ?

Les 4 piliers de l’engagement collaborateur

Connaissez-vous la pyramide de Maslow ? D’après une étude réalisée par Gallup en 2017, il existe une pyramide similaire qui hiérarchise les 4 familles de besoins sur lesquels repose l’engagement collaborateur :

1/ Les besoins de base de l’employé : cela comprend la définition de ses missions et de ses objectifs, l’accès au matériel dont il a besoin pour effectuer son travail.

2/ Le support du management : il s’agit ici de la reconnaissance de la hiérarchie face aux accomplissements du collaborateur ainsi que le sentiment d’être écouté et encouragé.

3/ Le travail en équipe : cela regroupe tout l’aspect humain et collaboratif de l’entreprise.

4/ La progression : au sommet de la pyramide, elle se traduit par les possibilités d’évolution au sein de l’entreprise (développement des compétences, promotion, …).

Ces quatre piliers servent à évaluer l’engagement collaborateur d’une entreprise et d’ainsi définir les points à améliorer.

Essai gratuit

Turnover

Le turnover, ou « taux de rotation du personnel » en français, est un indicateur clé pour déterminer l’attractivité et la capacité de rétention du personnel d’une entreprise.

Lors du processus d’offboarding, il est essentiel de demander les raisons du départ de l’employé. Cela vous permet d’identifier les sources de désengagement et de rectifier le tir afin de fidéliser vos effectifs.

Taux d’absentéisme

Tout comme le turnover, le taux d’absentéisme est un indicateur incontournable pour mesurer le niveau d’engagement des collaborateurs. Un haut taux d’absentéisme peut être le reflet du mal-être professionnel de vos salariés. Le désengagement des employés étant souvent lié à un mauvais climat social, il convient donc de porter une attention particulière à cet indicateur et de comprendre les raisons qui conduiraient vos effectifs à éviter de venir travailler.

Essai gratuit

Employee Net Promoter Score (ENPS)

Vous connaissez déjà le Net Promoter Score (NPS) utilisé pour mesurer le degré de satisfaction et de fidélité des clients. Il est intéressant d’utiliser son équivalent pour vos employés appelé le Employee Net Promoter Score (ENPS). Il permet de déterminer l’efficacité de vos politiques RH en matière de QVT et donc la qualité de votre marque employeur.

Il s’agit là de comprendre sur une échelle de 0 à 10 dans quelle mesure vos salariés recommanderaient à leurs entourage de travailler dans votre entreprise. Vous pouvez récolter ces informations grâce à des enquêtes pulse.

Grâce à leurs réponses, vous pourrez identifier la position de vos collaborateurs en termes de satisfaction et de fidélisation :

Une note de 0 à 6 signifie que ces salariés sont des détracteurs, qu’ils sont insatisfaits de votre organisation.

Une note de 7 à 8 indique un statut passif. Ce sont des employés satisfaits, mais ils ne sont pas pour autant particulièrement enthousiastes vis-à-vis de leur environnement de travail.

Une note de 9 à 10 correspond au statut de promoteur. Ce sont les employés les plus satisfaits et motivés et donc plus susceptibles de devenir des ambassadeurs de votre marque employeur.

Pour calculer votre ENPS, vous devez réaliser le calcul suivant en mettant de côté les employés passifs :

Pourcentage de Promoteurs – Pourcentage de Détracteurs = ENPS

Ainsi, l’ENPS peut théoriquement aller de -100 à 100. Plus concrètement, vous pouvez interpréter votre score ENPS comme suit :

Inférieur ou égale à 0 : Mauvais.

Supérieur à 0 : Acceptable.

Entre 10 et 30 : Bon.

Supérieur à 30 : Très bon.

Essai gratuit

Comment améliorer l’engagement collaborateur ? 

Pour susciter l’engagement collaborateur, l’entreprise doit mettre en place des processus RH qui répondent aux attentes des collaborateurs. Selon la même étude de Gallup qui a défini les 4 piliers de l’engagement collaborateur, voici 12 leviers d’engagement sur lesquels vous devez axer vos efforts afin d’améliorer la satisfaction et l’implication des employés.

1) Des missions et objectifs clairs

La première étape pour stimuler l’engagement collaborateur commence par s’assurer que vos employés savent ce qu’on attend d’eux. En élaborant une fiche de poste détaillée à l’issue de l’entretien d’embauche vous permettra de définir clairement leurs missions et objectifs dès leur arrivé dans l’entreprise.

2) Matériels et moyens à disposition

Quel que soit le type de poste, vos collaborateurs ont besoin d’avoir accès à toutes les conditions matérielles, les outils et les équipements dont ils ont besoin sur leur lieu de travail pour effectuer leurs missions et atteindre leurs objectifs.

Un poste de travail, un ordinateur professionnel avec tous les logiciels déjà installés, des fournitures de bureau ou même un téléphone professionnel, vous devez leur offrir tout ce qui leur faut pour ne pas voir leur productivité être freinée.

Essai gratuit

3) Donnez-leur l’opportunité d’exprimer leur potentiel

Favorisez l’écoute et encouragez vos collaborateurs à exprimer leur potentiel. Il existe de nombreux moyens et outils pour ce faire : instaurer une boîte à idées, organiser des événements entre services pour les motiver à échanger sur de nouvelles idées, ou encore faire des entretiens individuels réguliers pour n’en citer que quelques-uns.

4) Montrez votre reconnaissance

Il est naturel qu’un employé ai besoin de recevoir des marques de reconnaissance pour ses accomplissements. Il s’agit ici de valoriser les salariés pour leur travail car c’est un important facteur d’engagement professionnel. D’après l'enquête Deloitte Talent 2020, la reconnaissance fait partie des trois méthodes non-financières les plus efficaces pour favoriser l’engagement et la fidélité des salariés. Être complimenté sur un travail bien fait est une grande source de motivation que les managers ne doivent pas négliger. Attention cependant à ne pas le faire sans raison car cela manquerait de sincérité.

5) Traitez-les en tant que personne

Chaque collaborateur est unique et possède donc une personnalité et des attentes différentes de ses collègues. Il convient de ne surtout pas les traiter comme un numéro dans l’effectif de l’entreprise. Dans le travail d’équipe comme dans tout autre aspect de leur vie professionnelle, tachez de ne pas les dépersonnaliser et de les laisser exprimer qui ils sont vraiment.

Essai gratuit

6) Encouragez la monté en compétences

Pour favoriser l’évolution professionnelle de leurs collaborateurs, les managers se doivent de soutenir le développement de leurs compétences. Il est bien reçu des employés qu’un manager les encourage à réaliser une mission inhabituelle lorsqu’ils montrent un intérêt pour celle-ci. Les managers doivent aussi prendre le temps de donner des feedbacks réguliers sur le travail de leurs salariés pour les aider à progresser.

7) Écoutez vos collaborateurs

Un salarié qui ne sent pas écouté sera moins enclin à s’impliquer dans les objectifs de l’entreprise. Il est donc essentiel d’instaurer un environnement de travail favorisant l’écoute au sein des différentes équipes. Cela motivera vos collaborateurs à s’exprimer librement et à apporter de nouvelles idées sur la table en plus de renforcer l’esprit d’équipe.

8) Alignez leurs objectifs avec ceux de l’entreprise

Un employé ne pourra pas s’impliquer dans les objectifs de l’entreprise si ces derniers ne lui sont pas clairement communiqués. Soignez votre communication interne afin que de vous assurer que tous vos employés comprennent bien le lien entre leurs missions et ce qu’elles apportent à la stratégie de développement de votre entreprise.

Essai gratuit

9) Des équipes motivées et impliquées

Les membres d’une équipe s’influencent les uns des autres. Si un employé motivé et investi a tendance à impacter positivement le reste de l’équipe, l’inverse est également vrai. Il vous faut donc repérer ces détracteurs et échanger avec eux pour identifier les sources de conflits afin d’en dégager des solutions. 

10) Créez du lien entre les collaborateurs

Se faire des amis au travail est important pour que vos collaborateurs se sentent bien et pour assurer la cohésion sociale au sein de votre entreprise. Pour faciliter les relations sociales avec leurs collègues et instaurer un bon dialogue social dans votre société, vous pouvez organiser des événements informels tels que des afterworks, des activités de team building, des cafés d’équipes, etc.

11) Suivez leur évolution professionnelle

Il est important de suivre régulièrement la progression de vos salariés pour maintenir leur engagement. Vous devez donc organiser des entretiens individuels, annuels ou bisannuels avec les managers pour faire le point sur leur performance individuelle et pour que les collaborateurs aient également l’opportunité de s’exprimer librement sur leurs ressentis au sein de l’entreprise.

12) Facilitez l’accès à la formation professionnelle

Un collaborateur qui a l’occasion d’apprendre de nouvelles choses et de grandir professionnellement parlant est plus à même de s’engager auprès de son entreprise. Faciliter l’accès aux formations par le biais à d’outils digitaux par exemple est un excellent levier pour les encourager à progresser dans leur carrière et pour les fidéliser.

Essai gratuit

Le SIRH : un levier d’engagement collaborateur 

La digitalisation des processus RH est un véritable levier en faveur de l’expérience collaborateur à condition qu’elle soit bien menée. Lorsqu’il est question de choisir les outils RH, il est crucial de prendre en compte l’expérience utilisateur pour susciter l’engagement de vos employés.

La complexité d’utilisation des logiciels RH est un problème récurrent rencontré par les salariés d’une entreprise. C’est pour cette raison que les solutions SIRH (Système d’Information de gestion des Ressources Humaines) gagnent de plus en plus en popularité grâce à la centralisation de tous les systèmes RH dans une seule plateforme.

L’implémentation d’un SIRH présente de nombreux avantages pour l’optimisation de vos processus RH et pour engager davantage vos salariés. En connectant tous vos logiciels dans un portail unique, vous permettez à vos collaborateurs de :

  • Consulter, modifier leurs données personnelles et professionnelles
  • Gérer leurs congés et leur planning
  • Faire des demandes de formation
  • Saisir leurs notes de frais
  • Etc.

Grâce à ses fonctionnalités collaboratives et responsabilisantes, le portail RH représente un levier d’optimisation des conditions de travail. Il permet également une meilleure circulation des informations, des processus RH plus efficaces et plus de flexibilité. Mais pour vous assurer de l’adoption de ces nouvelles technologies, vous devez mettre en place une conduite du changement efficace.

PeopleSpheres est une plateforme RH qui connectent tous vos logiciels RH sur une interface unique. Ce faisant, les données de tous vos logiciels sont centralisées et unifiées pour vous offrir une seule source de vérité. Vos collaborateurs peuvent facilement consulter leurs informations contenues dans un profil employé unique qui synchronise toutes leurs données provenant des outils de la plateforme (congés et absences, paie, planning, etc.). N’ayant qu’un seul identifiant pour accéder à tous les outils RH dont ils ont besoin grâce au Single Sign On (SSO), vos employés seront plus engagés à gagner en autonomie pour leurs démarches RH.

Essai gratuit

Conclusion

L’engagement collaborateur est un enjeu majeur pour toute entreprise car il influe sur la productivité et la rentabilité de celle-ci en plus d’être un indicateur de qualité de vie au travail. Dans une démarche d’amélioration de l’engagement des salariés, il convient de commencer par mesurer celle-ci avant de mettre en place les actions nécessaires pour résoudre les problèmes identifiés. En plus d’offrir un environnement de travail optimale, le service RH se doit d’accompagner les managers dans cette démarche car les méthodes d’amélioration de l’engagement collaborateur sont principalement centrées autour du management.

La digitalisation RH joue un rôle essentiel pour impliquer d’avantage les collaborateurs face aux objectifs de l’entreprise. Qu’il soit question d’implémenter un SIRH pour fluidifier la gestion des ressources humaines ou d’adopter de nouveaux outils pour soutenir les missions des salariés, la transformation digitale est un facteur clé pour favoriser l’engagement collaborateur d’une entreprise.

Essai gratuit