Contact
Essai gratuit
Actu RH |

13 MIN

5 astuces pour un équilibre entre la vie privée et professionnelle

Vie-professionnel-personnel
Alexandre Diard
Vie-professionnel-personnel

Selon un récent sondage de TNS, 75% des salariés trouvent important d’avoir un travail qui permette d’avoir un bon équilibre entre vie privée & vie professionnelle.

Alors que la notion de « lieu » du travail ou de lieu de la vie privée n’est plus aussi pertinente qu’avant, et qu’il serait plus judicieux de parler de « moment », il est primordial, pour le bien-être des collaborateurs de veiller à maintenir un certain équilibre entre désir de réussite et risque de surinvestissement.

Une entreprise équipée d’un SIRH permet de concilier efficacement sa vie professionnelle et personnel en gérant les tâches à distance. Avec le boom du télétravail, vos collaborateurs et managers ont besoin d’être autonomes sur la réalisation des tâches et demandes RH. Le Socle RH permet de nombreux widgets et fonctionnalités pour rester informés à distance. PeopleSpheres est la solution adéquate pour répondre à vos besoins, demandez votre essai gratuit dès maintenant !

 

Nos autres articles:
Comment créer une bonne ambiance au travail?
Comment faire un plan de formation?

Essai gratuit

1) Hiérarchisez vos tâches

Une vision floue de vos tâches ralentit votre productivité, encourage votre oisiveté et vous encourage ainsi implicitement à terminer des tâches plus ou moins prioritaires chez vous en dehors des heures de travail.

Toutes les tâches à accomplir n’ont pas forcément la même complexité, la même durée, la même importance ni le même degré d’urgence. Il est alors nécessaire de hiérarchiser les tâches selon leur priorité, pour ne pas risquer d’en oublier.

Pour améliorer votre organisation et préserver ainsi votre vie privée de votre vie professionnelle :

  • Affichez votre emploi du temps. Cela vous assure une visibilité optimale, vous pouvez apprécier chaque tâche à sa juste valeur et prioriser leur exécution.

  • Utilisez le même emploi du temps pour vos activités professionnelles et privées : tout y est inscrit et visible, vous ne risquez plus de superposer deux activités et il vous aidera à vous tenir au temps imparti pour chacune des activités ou missions et ainsi respecter la sphère professionnelle comme privée.

  • Utilisez une de ces méthodes de hiérarchisation des tâches pour faciliter leur priorisation.

  • Le classement ABCD : classer les différentes tâches selon plusieurs catégories.

    1) Les tâches incontournables

2)Les tâches importantes

3)Les tâches intéressantes à réaliser

4) Les tâches à éliminer (celles qui n’ont aucune valeur ajoutée)

Essai gratuit

À l’intérieur de chacune de ces catégories, faites de nouveau un classement, de la tâche la plus importante, à la tâche la moins urgente afin d’obtenir votre liste priorisée.

La matrice importance/urgence : classer les activités à mener selon les critères d’importance et d’urgence. Cette matrice repose sur 4 cases combinant ces 2 axes d’importance et d’urgence, pour obtenir une lecture synthétique des priorités.

Les tâches figurant dans la case « important/urgent » sont bien évidemment celles qui sont à effectuer au plus vite.

D’autres critères comme le temps requis pour exécuter la tâche par exemple, peuvent également être pris en compte.

Ces conseils vous aideront à avoir une meilleure gestion, plus rationnelle de vos tâches professionnelles et préservera votre vie privée de celle professionnelle.

 

2) Fixez les limites claires 

 

Même avec une gestion optimale de vos activités professionnelles, il est aujourd’hui tellement facile de consulter ses mails en petit-déjeunant ou de travailler dans le train, qu’on a tendance à se laisser dépasser par les technologies et laisser s’inviter des éléments professionnels au cœur de la sphère privée.

Le télétravail est un phénomène qui se développe de plus en plus, et fixer des limites claires entre la vie professionnelle et la vie privée est d’autant plus pertinent pour un travail à la maison.

Essai gratuit

Pour vous aider à respecter ces limites, puisque le lieu est le même entre votre sphère professionnelle et privée (si vous n’avez pas la chance de disposer d’un bureau) imposez-vous, de la même façon, à ne pas répondre aux mails (ou autres sollicitations professionnelles) en dehors des heures de travail.

Gardez à l’esprit que travailler autrement n’implique pas travailler moins bien ou moins, mais au contraire : souvent mieux.

Fixez-vous des règles simples :

Gérez intelligemment votre emploi du temps. Mettre en place un agenda unique qui combine vos vies professionnelle et privée pour simplifier la répartition de vos tâches. Vous pouvez aussi, pour rendre votre agenda plus lisible, choisir un code couleur et/ou surligner les évènements importants.

    • Même si une tâche ne prend que quelques minutes, interdisez-vous de la rapporter à la maison. Cela vous permettra d’instaurer une distance nécessaire pour vous ressourcer : sanctuarisez votre vie personnelle.

    • Interdisez-vous de répondre comme d’envoyer des mails en dehors des horaires de travail. Dans la plupart des cas, cela peut en effet attendre le lendemain.

Apprenez à vous déconnecter du travail après une journée de télétravail. Lorsque vous avez terminé votre journée de travail, déconnectez-vous de votre univers professionnel pour laisser place à votre univers personnel. Prenez du temps pour vous, et décompressez.

Essai gratuit

3) Réapprenez à vous concentrer 


Au même titre que la vie professionnelle peut s’immiscer dans la vie privée, la  vie privée a elle aussi de plus en plus tendance, via les réseaux sociaux, mail ou téléphones mobiles, à s’inviter en entreprise.

Au-delà de 9 heures de travail par jour, il est reconnu qu’on perd en efficacité. Ce n’est donc pas tant le temps passé à régler des affaires liées à la sphère privée qui est problématique mais la déconcentration qu’elle génère et donc l’augmentation du temps de présence, qui est loin d’être gage d’efficacité pour l’entreprise, bien au contraire. Ne vous laissez donc tout simplement pas distraire.

Ainsi, réservez le paiement d’une option pour les prochaines vacances ou la consultation du mail de votre ami d’enfance pour votre temps extra professionnel et optimisez votre concentration et donc votre efficacité dans vos missions.

Voici quelques conseils pour aider votre esprit à rester concentré au travail :

Faites le vide dans votre tête. Essayez de ne penser qu’au travail lorsque vous êtes sur votre lieu de travail, et inversement.

Ne faites qu’une seule chose à la fois, afin de rester concentré au maximum sur chaque tâche. Cela vous évitera d’être dispersé et de faire les choses à moitié. Le fait de rester concentré sur une seule chose vous fera gagner en productivité et en efficacité. Décomposez vos tâches en sous-tâches, ce qui vous permettra d’avoiune vue détaillée sur les choses à faire, et de pouvoir les accomplir avec précision.

Fixez des objectifs pour la journée afin de rester concentré sur vos priorités et éviter de vous laisser distraire par autre chose.

    • Prenez des temps de pause lorsque vous le pouvez, puisque contrairement à ce que nous croyons, prendre des pauses n’est pas une perte de temps. Le fait de prendre des pauses permet au cerveau de se reposer, et donc d’éviter la saturation pour pouvoir mieux se concentrer ensuite.

      Vous pouvez également, si vous le souhaitez et si cela peut vous aider à mieux vous concentrer, écouter de la musique, ou mettre une musique de fond assez relaxante pour vous détendre un peu tout en travaillant. Il faut savoir que certaines personnes ont besoin de musique pour être concentrées.

      Essai gratuit

4) Réapprenez à dire "non" et à déléguer

Un sentiment de débordement professionnel peut, au même titre que la déconcentration, être un facteur de la disparition progressive d’une frontière entre la vie privée et la vie professionnelle.

Être cadre, ou responsable, n’implique pas être seul. Au contraire, cela signifie  partager, déléguer. Outre le bénéfice pour vous de pouvoir vous concentrer sur vos propres tâches, cela participe à encourager le développement de compétences dans vos équipes.

La conscience professionnelle ne peut justifier de faire toujours passer le travail en priorité au détriment de votre vie personnelle.

Vous ne pouvez pas tout faire et vous avez le droit, lorsque vous vous sentez débordé, de partager vos tâches avec vos collaborateurs.

De plus, la délégation est un levier de motivation et d’efficacité pour les collaborateurs, elle permet de les responsabiliser. Un collaborateur qui se voit confier une tâche se sent responsabilisé, ce qui peut le motiver dans son travail.

Cependant, il faut savoir que déléguer n’est pas chose facile et ne doit pas être pris à la légère. Une bonne gestion de la délégation est essentielle pour l’entreprise :

Ayez d’abord confiance en vos collaborateurs avant de leur déléguer vos tâches

Déléguez ce qui peut l'être. Vouloir tout faire n'a pas de sens si vous n'avez pas le temps de tout traiter dans les délais impartis.
Distinguez ce qui doit passer par vous de ce qui ne doit pas nécessairement l’être. Il est essentiel pour vous de savoir dégager ce qui doit passer par vous de ce qui n’implique pas votre participation.
Adaptez vos demandes en fonction des collaborateurs choisis, de leurs capacités et connaissances.
Définissez leur rôle. Il est important de définir clairement les missions et les rôles de vos collaborateurs ainsi que les pouvoirs que vous confiez à chacun d’eux lorsque vous êtes absent ou que  vous  n’êtes  pas  en  mesure  de  réaliser vos tâches par manque de temps.

Essai gratuit

Informez les personnes et les services concernés. Quand vous assignez une tâche à un collaborateur, assurez-vous que les autres sachent qu’il a la responsabilité et l’autorité pour mener à bien cette tâche afin d’éviter la confusion.

Faites le point avec votre subordonné. Il est nécessaire de garder un certain contrôle en demandant au collaborateur de faire un compte-rendu de ses actions et résultats régulièrement.

Essai gratuit

5) Prenez soin de vous 

Aujourd’hui, le monde du travail veut que les collaborateurs aient plus de

responsabilités, alors qu’ils disposent de moins de temps. Avec le développement de la technologie, nous sommes constamment « disponibles » et donc plus fortement sollicités, puisque nous sommes joignables par tous les moyens, que ce soit par téléphone, courriel ou messagerie instantanée. La performance, au travail comme à la maison, nécessite un certain équilibre. En tant que collaborateur, vous avez besoin de ressentir un bien-être dans votre environnement de travail, afin d’être motivé et efficace.

Il est alors nécessaire de prendre soin de vous avant tout, même dans votre vie professionnelle.

Voici quelques conseils à mettre en œuvre pour prendre soin de vous :

Accordez-vous régulièrement des pauses, surtout lorsque vous commencez à vous préoccuper d’affaires privées. Coupez alors vos  connexions  et  prenez l’air.

    • Prenez du recul par rapport à votre travail s’il devient trop oppressant ou stressant. De la même façon, prenez de la hauteur par rapport à d’éventuels problèmes personnels et échappez-vous en vous investissant dans vos missions (sans tomber bien sûr dans l’extrême).

    • Alignez votre projet professionnel avec votre projet personnel, cela encouragera votre motivation et votre efficacité pour mener à bien vos projets.


Développez votre confiance en vous. Identifiez les tâches pour lesquelles il vous faut développer votre efficacité et célébrez vos victoires, même les petites.

Respectez votre équilibre personnel, accordez-vous du repos et du temps pour votre vie privée avant que la pression ne fasse déborder les activités professionnelles au-delà de leur cadre.

Pratiquez une activité physique régulière. Il est vital de prendre soin de son corps et d’avoir une bonne hygiène de vie. Une pratique régulière de sport permettra à votre corps de s’exprimer et de vous défouler. Vous vous sentirez mieux et serez alors en meilleure forme pour aborder votre travail d’un œil plus positif.

Essai gratuit

Pour conclure

Il est donc possible de ne pas se laisser envahir par l’ensemble des outils, qui nous permettent de travailler partout tout le temps. Tout comme il est possible grâce à une discipline simple de résister aux diverses sollicitations de la sphère privée qui s’invitent de plus en plus au travail et d’assurer ainsi efficacité et productivité.

N’oubliez pas ces astuces pour concilier vie professionnelle et vie privée :

Affichez votre emploi du temps

Hiérarchisez et déléguez vos tâches

Fixez des limites claires

Accordez-vous de vraies pauses au travail pour lutter contre le présentéisme et l’intrusion de la vie privée dans celle professionnelle

Prenez soin de vous : respectez votre équilibre personnel