Contact
Essai gratuit
Actu RH |

4 MIN

5 astuces pour faciliter l’intégration de vos nouveaux collaborateurs

5 astuces pour faciliter l’intégration de vos nouveaux collaborateurs
Alexandre Diard
5 astuces pour faciliter l’intégration de vos nouveaux collaborateurs

Un chiffre récent montre le mauvais accompagnement des nouveaux embauchés : 20 % des collaborateurs qui rejoignent une entreprise envisagent de la quitter dès le premier jour. Or, le départ prématuré d’un nouveau collaborateur payé 40000 euros bruts annuels coûte à l’entreprise entre 29000 et 37000 €.

Cela peut paraître évident mais un recrutement réussi passe avant tout par une intégration réussie.

Être nouveau dans une entreprise n’est jamais évident, il faut réussir à s’adapter à un nouvel environnement.

Dans la plupart des cas, les périodes d’essai écourtées ont pour cause une intégration ratée : mauvaise compréhension de la feuille de route, mauvaise compréhension du rôle au sein de l’équipe… autant d’échecs qui pourraient être évités avec un peu de préparation et d’implication du manager et de ses équipes.

C’est pourquoi vous devez aider votre nouveau collaborateur à gérer cette arrivée au sein de votre organisation.

En effet, plus vite votre nouvel employé se sentira à l’aise au sein de vos équipes et plus vite il sera performant.

Aussi, un accueil réussi lui donnera une bonne première impression de votre entreprise, et il sera plus facilement fidèle dans les années à venir.

Recruter ne suffit plus, il est indispensable d'intégrer si l'on veut fidéliser.

PeopleSpheres vous accompagne pour l’arrivée de vos nouveaux collaborateurs notamment à l’aide de notre logiciel d’Intégration qui va planifier de A à Z les tâches à effectuer. Notre Socle RH vous permet de créer des workflows qui vont automatiquement gérer les tâches que vous aurez programmées pour anticiper l’arrivée du nouveau collaborateur.

 

Nos autres articles:
5 astuces pour intégrer et manager la génération Z

5 astuces pour fidéliser et motiver vos salariés

Essai gratuit

Voici donc les 5 règles à suivre pour faire des premiers jours de votre collaborateur un succès.

1) Préparer le poste de travail en amont

La préparation de l’arrivée d’un salarié débute avec la décision de recruter.

A partir de ce moment :

Assurez-vous qu’il dispose de tout le matériel nécessaire pour réaliser sa mission dans de bonnes conditions : faites une liste pour commander les fournitures manquantes : bureau, ordinateur, identifiants informatiques, tenue de travail, etc.

Trop souvent encore, des salariés nouvellement embauchés se retrouvent sans espace réservé.

onboarding 2

Tout doit être prêt le jour J !

Essai gratuit

2) Informer vos équipes

Vos employés seront plus accueillants si vous les avez informés suffisamment tôt de l’arrivée de votre nouveau collaborateur : sollicitez donc la collaboration de l’ensemble de votre équipe à l’avance.

Pensez à donner son nom pour permettre à vos collaborateurs de l’identifier à son arrivée et que ce dernier se sente attendu.

Informez-les également de la mission que vous lui confiez.

Vous pouvez également proposer à vos collègues de préparer une vidéo de bienvenue, des témoignages, une présentation.

Vos collègues peuvent aussi informer le nouvel arrivant des valeurs et des règles de vie de l’entreprise pour que celui-ci intègre la culture de l’entreprise.

Cela permettra d’éviter les incompréhensions en particulier entre les différentes générations, les séniors et la génération Y.

Essai gratuit

3) Faites le tour de l'entreprise

Le jour de son arrivée, ne l’installez pas tout de suite devant son poste de travail.

Faites-lui visiter les locaux, les espaces conviviaux, de détente.

onboarding

Lui faire visiter votre entreprise va l’aider à mieux se détendre. Aussi, il lui sera plus facile de bien se repérer une fois que vous l’aurez laissé seul. Vous pouvez aussi le présenter individuellement à ses collègues. Profitez aussi par la même occasion de lui communiquer en détail le règlement intérieur et les consignes de sécurité du site.

Essayer aussi de créer chez lui le sentiment d’appartenance afin d’amener une bonne ambiance de travail dès le début.

Essai gratuit

 

4) Désigner un tuteur opérationnel 

Autre conseil pour réussir une bonne intégration :

  • Désignez un tuteur pour accompagner le nouveau salarié dans sa prise de poste.

Le bon tuteur doit:

  • Être volontaire
  • Avoir l’expérience de la fonction occupée par le nouveau collaborateur
  • Connaitre le fonctionnement général de l’entreprise et des équipes
  • Être pédagogue et patient pour partager ses connaissances.
  • Être disponible et présent dans l’entreprise
  • Être organisé pour effectuer un suivi régulier
  • Préparez le tuteur, surtout s’il s’agit de sa première

Vous devez:

  • Lui donner toutes les informations utiles concernant le salarié avant son arrivée
  • Préparer avec lui un programme d’intégration assez précis du salarié
  • Veiller à lui libérer du temps pour assurer cette fonction
  • Mettre en place un programme d’évaluation, en accord avec le supérieur

Essai gratuit

5) Etaler l'intégration sur plusieurs mois 

Il ne suffit pas juste de bien accueillir votre nouveau collaborateur le premier jour pour vous assurer de son intégration et de sa fidélité future.

La période d'intégration effective dure souvent entre 3 et 12 mois.

Sa finalité est de permettre au nouvel arrivant de comprendre ce que l'on attend de lui.

En tant que manager:

  • Fixez-lui des objectifs qui serviront d'évaluation, établissez une feuille de route avec des     étapes,     des     rencontres,     des      bilans      réguliers. Cela vous donnera à tous deux des points de repères et des occasions pour procéder à d'éventuels.
  • Gardez en tête que chaque  intégration  n'est  pas  seulement  un  moment  de communication managériale mais un processus qui permet à votre équipe de gagner un temps précieux.

Essai gratuit