Contact
Essai gratuit

Tout savoir pour gérer le mobbing en entreprise

mobbing en entreprise
Alexandre Diard
mobbing en entreprise

Travailler requiert avant tout un sentiment d’appartenance, un sentiment d’être à l’aise.
Il est difficile cependant de trouver un compromis entre personnalité et milieu du travail dans certains cas. On parle souvent ici de mobbing. Qu’est-ce que c’est ?  Comment s’y adapter ? Et quelles sont les mesures à prendre face à ce dernier ?


Essai gratuit

Nos autres articles :
5 astuces pour améliorer la QVT dans son entreprise
Comment booster la Marque Employeur avec l'Expérience Candidat ?

Le mobbing : Qu’est-ce que c’est ?

La société professionnelle d’aujourd’hui doit faire face à plusieurs problèmes dont le mobbing. Ce dernier est un harcèlement psychologique exercé par une ou plusieurs personnes sur un collaborateur ou une collaboratrice. Il est possible, que ce harcèlement se produise entre l’employeur et ses subalternes, mais également entre les salariés eux-mêmes. Nombreux sont les formes de ce mobbing. Il peut s’agir d’une maltraitance, d’une discrimination, d’une violence allant jusqu’à la menace. Il se manifeste par la déstabilisation de la victime en la rendant douteuse de ses capacités. Le mobbing peut affecter la santé physique et mentale de la personne concernée parce que cette dernière est souvent réprimée par son harceleur, mise à l’écart et rendue ridicule devant les autres salariés. Elle a à supporter les violences morales et verbales de son ou de ses harceleurs. Le harcèlement au travail a des répercussions sur l’avenir professionnel et impacte sur l’individu en question.

solidarité-mobbing

Essai gratuit

Quelles mesures mettre en place pour éviter le mobbing ?

Si le mobbing détruit à petit feu la victime, des mesures nécessaires doivent être mises en place : 

En parler à son entourage.

La personne attaquée doit trouver un confident à qui elle peut faire confiance et l’aider à surmonter l’épreuve qu’elle traverse. Elle pourra raconter à cette tierce personne ce qui l’angoisse dans l’entreprise. Cette personne servira de témoin.

Aviser son supérieur hiérarchique.

Son supérieur hiérarchique doit être mis au courant. Cette mise au courant peut être faite par écrit pour servir de preuve. Ce responsable doit mettre fin au mobbing le plus tôt possible pour éviter que cela impacte profondément sur la victime.

Informer l’inspecteur du travail

Toutefois, si l’intervention du chef s’avère inefficace, ou la demande n’était pas prise en compte,  l’appel à l’inspection du travail constitue une solution. L’inspecteur de travail se chargera de prendre connaissance des faits et prendra les mesures immédiates pour l’employé.

Essai gratuit

Collecter les preuves

Il est essentiel d’avoir des preuves concrètes pour faciliter l’investigation comme des photos, des e-mails, des conversations sur les réseaux sociaux ou en demandant à une personne au courant de la situation de témoigner.

Poursuite au tribunal administratif

Au cas où ces précédentes mesures n’ont abouti à aucun changement, il est préférable de prendre des décisions plus drastiques en prenant recours au tribunal administratif ou civil pour remédier à la situation. La victime du harcèlement bénéficiera à ce moment des dommages et intérêts à cause du délit.

Comment faire face au mobbing ?

Cependant, le harcèlement peut être évité en ayant une forte personnalité. Si ce n’est pas le cas, des alternatives se présentent pour affronter le mobbing. Les Responsables de Ressources Humaines et les managers doivent contribuer également à pallier ce problème en considérant les doléances de la victime, en mettant en place des mesures de sécurité pour prévenir le harcèlement.

Essai gratuit

Le rôle du manager pour son employé

Écouter son employé en lui redonnant confiance est une solution importante pour la victime. Le fait de partager ses problèmes allège cette dernière et lui permettra de reprendre confiance en elle. L’employeur jouera aussi le rôle de médiateur afin que le problème puisse être résolu à l’amiable.

Il appartiendra également au Manager de faire cesser les harcèlements  le plus tôt possible. Le manager est aussi un conseiller qui lui orientera le psychologue, les syndicats ou les agents de santé et de sécurité. À part cela, il peut également solliciter l’aide des autres organismes comme les syndicaux, le service des droits de jeunes, les bureaux de l’égalité ou les responsables internes qui  peuvent revendiquer les droits des employés, qui pourront fournir à leur tour des informations et plaider en leur faveur.

Le manager doit éviter de faire un abus de pouvoir envers les salariés. Un savoir-faire en gestion du personnel lui est demandé pour bien exercer un pouvoir légitime et raisonnable. Le respect mutuel est à mettre en place.
L’égalité de traitement entre les hommes et les femmes devrait être imposée. Généralement, les hommes bénéficient d’un salaire plus élevé pour le même travail effectué par les femmes.
Pour prévenir les harcèlements,  il est recommandé de mettre en place des actions.

Essai gratuit

Les actions à mettre en place par les Ressources Humaines

Les Ressources Humaines constituent les principales interfaces des employés et des employeurs. Ainsi, c’est leur rôle de mettre en place des mesures pour éviter le mobbing.

Entre autre,  l’élaboration d’un plan de traitement sur le même pied d’égalité de tous les salariés est indispensable car il se peut que les inégalités de traitements engendrent le harcèlement entre collègues.

Il est aussi recommandé de préciser dans le règlement intérieur que chacun doit se respecter et que dans le cas du non-respect de ce règlement, une sanction sévère sera prise pouvant aller jusqu’au licenciement.
L’ambiance de travail doit être la principale préoccupation des Responsables de Ressources humaines.

La mise en place d’un syndicat des employeurs est aussi primordiale, grâce au syndicat, l’employé peut  revendiquer au cas où ses droits sont portés atteintes.
Le respect du droit de travail doit être de mise.
Les Ressources Humaines ont aussi le devoir de faire connaître aux employés leurs droits, afin qu’ils ne se fassent pas profiter ou rester dans l’ignorance face à cette injustice.

Les conséquences du harcèlement au travail ou mobbing

Essai gratuit

Le mobbing résulte d’une maltraitance continue et répétée par plusieurs individus. Ce phénomène engendre des risques psychosociaux sur la personne. Il impacte sur la productivité et la qualité de production ainsi que sur l’image que l’employé  a vis-à-vis de lui. Il doute de ses compétences et dévalorise sa confiance en lui. Le sujet au mobbing trouve des difficultés à communiquer avec les autres membres du groupe.

Une personne sujette au mobbing présente des problèmes de santé notamment des problèmes cardiaques, le trouble de sommeil, la tension musculaire, des sauts d’humeur, un état dépressif, et des difficultés à se concentrer. Selon Mikkelsen et Einarsen en 2002, la victime peut également souffrir des syndromes de stress post-traumatique, cela se manifeste par des problèmes émotionnels. Elle peut aller jusqu’à démissionner, ne supportant plus les moqueries et les discriminations de ses collègues ou ses supérieurs. Elle perd sa confiance en elle et n’a plus le gout de son travail. Ses collègues de travail peuvent également éviter ce constat et vont prendre l’écart pour ne pas subir le même sort.
La non-considération des tâches effectuées par la victime lui remet en question de ses capacités et de ses compétences.

Compte tenu des faits, le mobbing est un sérieux problème que la société doit remédier. Le climat de travail et le bien-être de l’employé méritent d’être préservés afin d’éviter le harcèlement psychologique au travail. Les conditions de travail de chacun doivent être étudiées scrupuleusement. Cependant, est-ce que cela suffit pour maintenir l’ordre dans la société ?

Essai gratuit