Contact
Essai gratuit

Chômage partiel et télétravail en entreprise : quels avantages ?

chomage-partiel-et-teletravail
Alexandre Diard
chomage-partiel-et-teletravail

La France, à l’image de la planète entière, connait une crise sanitaire majeure avec le Covid-19. Et depuis le 17 mars, tout notre pays est en confinement, ce qui implique une interdiction des déplacements non obligatoires sauf pour vous rendre sur votre lieu de travail si cela est nécessaire.

En parallèle, de nombreuses entreprises ont mis en place le travail à distance tandis que pour d’autres, cette option n’est pas envisageable. Elles se tournent alors vers le chômage partiel.

Mais quels sont les impacts sur l’entreprise ?

Essai gratuit

Nos autres articles :
Comment faire un plan de formation ?
La formation professionnelle continue devient un enjeu stratégique ?

 

Analyser les impacts sur votre entreprise

Le télétravail

La décision d’instaurer le télétravail implique de nombreux avantages autant pour le salarié que pour l’entreprise. Pour le salarié, c’est l’occasion de réduire son stress et sa fatigue, bref de gagner en qualité de vie. Avec une diminution voire une limitation des trajets entre le lieu de travail et le domicile, cela permet au salarié d’être plus productif et, par conséquent, plus efficace. La flexibilité que permet le télétravail permet également de mieux concilier vie personnelle, temps libre et temps de travail.

homework

Et pour l’entreprise, ce type de travail à distance offre aux collaborateurs la possibilité de les fidéliser. C’est une « chance » de pouvoir mettre en avant la marque employeur. Avec le télétravail, l’entreprise peut donc proposer une organisation différente, proposer un type de management moderne, réactif, basé sur la confiance des uns et des autres, mais aussi sur l’autonomie et la responsabilité des collaborateurs. Le télétravail participe à accroitre la transformation digitale de l’entreprise. C’est l’occasion de mettre en place de nouveaux outils collaboratifs performants, en mettant en place notamment des solutions audios et de visioconférence.

Essai gratuit

Le chômage partiel

Certaines entreprises ne peuvent pas proposer le télétravail et c’est alors le choix du chômage partiel qui est proposé aux salariés. Cette mesure exceptionnelle, qui affecte le salarié surtout sur sa rémunération, ne peut être mise en place uniquement sous certaines conditions extraordinaires.

Le chômage partiel donne lieu à une indemnisation de l’État, voire aussi au versement d’une allocation complémentaire de l’entreprise.

Pour l’entreprise, les impacts du chômage partiel sont les suivants :

  • La décision d’imposer le chômage partiel ne peut être discutée par le salarié, car il ne s’agit pas d’une modification du contrat de travail. Si le salarié refuse de se soumettre au chômage partiel, l’entreprise peut considérer cela comme une faute grave.
  • L’entreprise doit prendre en compte les allocations de chômage partiel dans le calcul des primes et gratifications.
  • La décision de l’entreprise d’instaurer le chômage partiel n’ouvre pas le droit à des congés payés.
  • Le chômage partiel indemnisé ouvre des droits au titre de l’assurance vieillesse et permet ainsi d’acquérir des points gratuits de retraite complémentaire.

 

Faire le point sur les tâches et projets en attente

Cette période de télétravail et de chômage partiel est une opportunité pour faire le point sur les projets en attente, ceux qui requièrent du temps et de l’organisation, mais aussi sur les tâches en cours.

L’entreprise doit profiter de cette période pour déterminer des objectifs poursuivis afin de mieux définir les critères d’éligibilité des salariés.

Comment faire ? En établissant un calendrier des différentes phases de la mise en œuvre de tel projet.

Cela va permettre de (re) définir les responsabilités par les 3 principaux services de l’entreprise : le service RH, le service informatique et le service juridique.

Essai gratuit

Les stratégies à mettre en place

La période du chômage partiel et du télétravail sont des occasions pour l’entreprise pour mettre en place de nouvelles stratégies.

Voici les différentes étapes à suivre :

  • Recueillir les besoins et attentes des salariés (questionnaires, focus groups, rencontres avec délégués du personnel) ;
  • Définir le cadre du projet de télétravail (rythme du télétravail, outils à mettre en place, lieux acceptés ou à disposition, sécurité des données) en associant plusieurs équipes : RH, managers, DSI, etc. ;
  • Proposer une phase de test ;
  • Adapter le management : envisager un management basé sur la confiance au lieu du contrôle systématique ;
  • Choisir les bons outils en lien avec le service DSI : équipement informatique pertinent, système de visio, outils d’organisation (Trello, Asana, Google Drive) ;
  • Évaluer et réajuster le dispositif régulièrement.

 

Former vos salariés à de nouvelles choses (process, logiciels, etc.)

Cette période atypique et inédite pour une entreprise avec le télétravail et le chômage partiel offre aussi l’opportunité à l’entreprise de former ses salariés sur de nouveaux logiciels, de nouveaux process.

Par exemple, l’ANACT (Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail) accompagne les entreprises dans leur projet de télétravail en mettant en place une méthodologie.

Essai gratuit

Selon le type des entreprises, cette période peut être le moment de se former à une nouvelle langue, tout du moins à s’améliorer. De nombreux sites, ebooks, cours en lignes ou en e-learning permettent de faire ce choix.

Les employés peuvent aussi apprendre à mieux maitriser certains logiciels basiques comme le pack Office (avec Excel notamment) ou d’autres logiciels de bureautique ou des logiciels propres à l’entreprise.

Si vous possédez en compte LinkedIn, pourquoi ne pas se former avec LinkedIn Learning ?

Et pour ceux qui ont toujours voulu apprendre à coder, plusieurs solutions sont accessibles comme l’apprentissage au logiciel Python, et les autres langages de programmation courants comme HTML, JavaScript, CSS.

Enfin, de nombreux MOOC (Massive Open Online Course) sont disponibles sur des plateformes diverses comme Udemy, OpenClassrooms, MyMooc.

Vous pouvez dès lors vous former sur des sujets comme la gestion de projet, la création artistique, la data science, l’utilisation de logiciels d’image comme Photoshop, etc.

Reprendre des projets en stand-by

Ce temps de chômage partiel ou de télétravail est un temps où l’on peut enfin se lancer dans ce qui est en attente.

Il y a obligatoirement des actions que vous avez mises en place et que vous avez abandonnées en cours de route pour X raisons.

Maintenant, avec cette nouvelle organisation de votre temps, vous pouvez vous y remettre et finaliser tout c que vous avez commencé.

Essai gratuit

Mettre en avant la créativité et les idées de vos salariés pour de nouveaux projets

Quand l’esprit est plus libre de s’exprimer, comme c’est le cas en chômage partiel ou en télétravail, il est capable de produire et de créer de nouvelles choses, de nouveaux concepts.

Ainsi, l’entreprise doit avoir à cœur de mettre en avant cette créativité.

Comment faire ?

  • Laisser de l’autonomie aux employés et salariés : ne pas imiter les employés à un simple rôle d’exécution des idées.
  • Encourager le travail collaboratif : stimuler le travail d’équipe, c’est pouvoir faire émerger des idées novatrices, mais c’est aussi pouvoir reconnaître l’investissement de chacun dans de nouveaux projets.
  • Favoriser la diversité : multipliez la diversité sur le plan des approches, des points de vue, des origines.
  • Mettre en place une « culture de l’échec » : chacun doit pouvoir se sentir de partager ses idées sans craindre d’être montré du doigt. L’échec doit être désigné comme une part du processus de création.
  • Donner du sens à ce que l’on fait : l’entreprise doit montrer que les employés font partie d’un ensemble plus grand qu’eux, que leur travail participe à quelque chose de plus grand fort qui rejoint les valeurs de tous. Rappeler à chacun sa mission permet de maintenir la motivation.

Essai gratuit

En somme, par le biais des nouvelles technologies comme le mindmapping, le brainstorming, les listes, les échanges de points de vue, une communication différente, il est possible pour l’entreprise d’émettre en place le chômage partiel et le télétravail dans les meilleures conditions.

Pour finir, notre module Congés & Absences vous permet de visualiser l’ensemble des congés pris dans votre entreprise : le traitement de vos plannings est plus efficace et les potentiels changements à effectuer sont beaucoup plus simples. Notre Socle RH permet l’interconnexion des deux modules avec une remontée d’information qui enclenche des workflows, pour réaliser chaque tâche au fur et à mesure. Pour plus d’informations, demandez votre essai gratuit dès maintenant !