Contact
Essai gratuit
Actu RH |

5 MIN

Quels sont les nouveaux métiers dans les ressources humaines ?

nouveaux-metiers-ressources-humaines
Alexandre Diard
nouveaux-metiers-ressources-humaines

Les nouvelles technologies et la transformation digitale plus largement imposent de nouveaux challenges aux entreprises. Ces dernières doivent s’adapter rapidement et la fonction des Ressources Humaines doit répondre à de nouveaux besoins.

Désormais, on ne parle plus d’un seul métier, mais de différents métiers qui se complètent les uns les autres au sein des RH.


Essai gratuit

Nos autres articles :
Zoom sur le métier de responsable SIRH
Ressources humaines : quelles tendances RH en 2020 ?

Transformation digitale des RH : levier de création de nouveaux métiers

Généralement, parler de la fonction RH est synonyme de formation, de paie ou de licenciement dans certains cas. Cette fonction est réduite à peu d’activités.

Mais tout cela a bel et bien changé depuis les évolutions à al fois sociétales et technologiques. Maintenant, les RH revoient leur copie et leur champ d’action, ainsi que leurs responsabilités.

La transformation digitale des RH les oblige à sortir de leur zone de confort et du champ de leurs compétences, voire de s’agrandir par le biais de nouveaux métiers.

Une transformation de nature diverse

Les conséquences de la transformation digitale dans les RH se font ressentir au niveau de l’organisation de ce service, mais aussi dans celle de l’entreprise plus généralement.

Les technologies évoluent sans cesse et rapidement, ce qui rend la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle relativement ténue. Le rôle des RH est de s’adapter à ces changements ainsi qu’aux nouvelles pratiques.

La dématérialisation et l’automatisation sont aujourd’hui 2 piliers de la transformation en entreprise et il convient que la gestion des ressources humaines soit elle aussi dématérialisée.

Que ce soit pour la paie, la formation ou encore le recrutement, tous ces services vont être dématérialisés et automatisés, pouvant être ainsi confiés à des nouveaux outils numériques qui utilisent des technologies novatrices comme un chatbot par exemple. Avec la digitalisation, de nouvelles formes de travail apparaissent.

Aujourd’hui, le travailleur est davantage nomade, il n’est plus nécessairement rattaché physiquement à son lieu de travail, c’est pourquoi on assiste à un développement croissant du télétravail.

De nos jours, les informations circulent facilement et l’organisation en entreprise se fait avec moins de cloisonnement, plus d’entraide, plus de flexibilité, plus de mobilité interne, plus de collaboration.

Naturellement, de nouveaux métiers émergent dans la fonction RH.

 

Marketing RH : quand le salarié devient client de l’entreprise

Avec la transformation digitale qui s’est installée dans la fonction RH, de nouvelles habitudes de travail et de consommation s’installent durablement et viennent modifier in fine le rôle des RH au sein de l’entreprise.

Chaque application propose des actions sur mesure pour chaque collaborateur. Grâce à la data et la big data notamment, il est tout à faire possible d’adresser des propositions pertinentes en fonction du profil de chacun.

Le consommateur n’a plus besoin de faire des efforts pour rechercher de nouveaux services puisque des algorithmes super puissants s’en chargent pour lui.

Il en est de même pour le salarié, le collaborateur qui devient un client de l’entreprise.

Et la fonction RH va devoir s’adapter à ce changement significatif dans sa manière de s’adresser aux clients en interne (les managers et les collaborateurs et) aux salariés.

Elle va devoir mettre en place de nouvelles compétences de gestion dans la relation client, bref se positionner réellement en fournisseurs de services.

Savoir proposer une gamme de e-produits RH novateurs et adaptés aux besoins de chacun, voici le réel défi qu’attend la fonction d’un DRH en 2020.

 

Exemples de nouveaux métiers RH

L’impact de la transformation numérique sur les métiers du management RH fait que de nouveaux métiers sont en train d’apparaître afin de corréler plus exactement aux attentes et besoins de chacun au sein de l’entreprise.

L’ère de la data et de l’IA amène son lot de nouvelles compétences et nouveaux métiers qui vont eux-mêmes évoluer au cours des années à venir.

La fonction RH va donc se voir enrichir de nouveaux services, de nouvelles prestations et par conséquent de nouveaux métiers.

Découvrez le métier de demain au sein du développement RH.

Le data privacy officer (DPO)

Suite à la mise en place de la réglementation européenne sur la protection des données (RGPD) depuis le 25 mai 2018, le DPO a pour mission de veiller à ce que toutes les données de l’entreprise soient sécurisées.

Il doit faire attention à ce que les données soient correctement partagées et que l’ensemble des collaborateurs applique et le nouveau règlement relatif aux données.

Il travaille de manière transversale avec tous les services.

Le data scientist

Le data scientist est cette personne qui incarne la rencontre entre la data et la fonction RH.

En effet, spécialisé dans le développement des SIRH (logiciels de gestions de données des fonctions RH), sa fonction est relativement stratégique.

Il va se concentrer sur la collecte de données, les analyser afin d’en garder une trace à terme.

Le marketing RH

Spécialiste pour profiler les collaborateurs, le responsable marketing RH crée une communication ciblée, propose des parcours sur mesure et travail en même temps la marque employeur.

Il va notamment se concentrer pour développer la culture d’entreprise pour attirer de nouveaux talents et conserver ceux qui sont déjà présents.

Le CHO ou Chief Happiness Officer

Celui que l’on surnomme comme « le garant du bonheur et du bien-être en entreprise » a pour rôle de booster les équipes et de développer l’engagement des salariés.

C’est celui qui représente les valeurs et la culture de l’entreprise.

Son travail tourne autour de 4 axes :

  • L’organisation des espaces pour un événement en interne ;
  • L’analyse de la charge de travail de chacun ;
  • L’accompagnement des managers ;
  • La médiation avec la hiérarchie.

Étant positif et bienveillant, le CHO est un grand communicant.

Le responsable diversité

Rôle encore peu connu en France, son périmètre d’action est pourtant en relation directe avec les RH.

Il travaille pour informer ou mettre en place des actions en interne par le biais de partenariats ou d’associations par exemple.

Cette fonction cruciale dans les relations sociales en entreprise requiert un esprit créatif et un sens du dialogue social. Il doit pouvoir faire de capacités à la fois d’écoute et d’adaptation tout en restant informé sur l’actualité et tenter d’influer sur les thèmes de sensibilisation en lien avec l’égalité hommes/femmes ou encore le handicap.

Le responsable développement des talents

Autre métier en lien avec la gestion administrative du personnel, celui de responsable développement des talents.

Ce poste s’avère particulièrement atypique puisqu’il requiert d’être visionnaire.

Devant les avancées technologiques et sociétales, le responsable développement des talents doit savoir anticiper sur les métiers de demain.

C’est pourquoi il est souvent en charge du recrutement parce qu’il sait identifier les talents dont l’entreprise aura besoin demain.

Il va aider ces mêmes talents à développer leurs compétences pour les fidéliser en leur trouvant une place stratégique dans l’entreprise, pour cela, il peut s'appuyer sur un logiciel de gestion des talents.

On le voit, avec toutes les évolutions qu’induit la transformation digitale, la fonction RH se modifie en profondeur en proposant de nouveaux métiers, et par conséquent un nouveau regard sur le monde de l’entreprise.

Tandis que certaines tâches vont pouvoir être reléguées à la puissance de l’intelligence artificielle afin d’assurer un service personnalisé, d’autres vont se développer et seront l’objet de nouveaux enjeux et donc de nouveaux métiers.