Contact
Essai gratuit
Actu RH |

7 MIN

Pourquoi le futur des logiciels en SaaS est le PaaS ?

PaaS cloud computing
Alexandre Diard
PaaS cloud computing

Selon le cabinet d'études Technavio, le marché du PaaS (Platform as a Service) connaîtra un taux de croissance annuel moyen de 48% pour les quatre années à venir. Ce nouveau modèle cloud hybride se propose notamment comme une alternative idéale au modèle SaaS (Software as a Service), dont les fournisseurs de services sont actuellement très populaires en entreprise. Alors, quels sont ses avantages et pourquoi le futur des logiciels en SaaS est-il dans le PaaS ?

Essai gratuit

Nos autres articles :
Tout savoir sur le PaaS
Le Big Data en RH : une option indispensable pour les RH ?

 

SaaS et PaaS qu'est-ce que c'est  ?

 

Une base commune : le cloud computing

Le Cloud computing est une solution d’externalisation sécurisée des bases de données qui donne accès à de larges capacités de stockage cloud adaptées aux traitements des Big data et leur puissance de calcul. Pour les entreprises, l’hébergement cloud est représentatif de la transformation digitale et répond à des besoins urgents de stockage de données et de flexibilité dans le monde du travail.

Le modèle de distribution de logiciel à travers le Cloud signifie que sa structure, ses services et ses applications sont hébergées sur un Datacenter (centre de données) hébergé sur le Cloud, accessible via internet. À l’inverse, les solutions dites « Sur Site » (ou « On site ») correspondent quant à elles à des applications en tant que Produit dont l’infrastructure informatique est implémentée directement sur les serveurs de l’entreprise.

Les services de cloud computing ont donné naissance à différents modèles de déploiement et technologies cloud tels que l’IaSS (Infrastructure as a Service), le SaaS (Software as a Service), et le PaaS (Platform as a Service). 

En comparaison avec le mode On Site, les infrastructures et services du cloud demandent un monitoring moindre et une infogérance très différente, c’est une technologie très bénéfique pour les entreprises. Parmi les avantages du cloud computing, on trouve notamment

  • Les données sont stockées en externe sur des serveurs protégés
  • Le logiciel cloud est accessible de n’importe où et à tout moment
  • L’installation, la maintenance et la mise à niveau d’un logiciel en Cloud sont à la charge du prestataire.
  • L’entretien et les mises à jour du logiciel Cloud sont gérées par le prestataire.

Bien entendu, la technologie cloud et l’usage de serveurs assurent une planification soigneuse du réseau à travers une connexion internet et une bande passante puissantes. Essai gratuit

Le SaaS : c'est quoi ?

Le SaaS (Software as a Service) est une solution cloud très populaire chez les DSI. De fait, 80 % des entreprises françaises utilisent aujourd’hui du SaaS. 

Le Software as a Service est le modèle Cloud le plus simple pour utiliser une ou plusieurs applications. Le fournisseur du SaaS gère l’ensemble du service : Applications, Runtime, Middlewares, OS, Serveurs, Stockage, Réseau… et il assure une grande partie des charges techniques telle que le paramétrage, la sauvegarde de données, ou encore la maintenance.

Autrement dit, le SaaS met à disposition des logiciels cloud « prêts à l’emploi » pour l’utilisateur, directement accessible depuis le navigateur internet et le cloud interne. A titre exemple, Google Doc ou Office 365, accessibles sur le web, sont des solutions cloud en SaaS.  Des CRM (Salesforce), des ERP (Infor, NetSuite, Workday…) et des solutions pour les Ressources humaines), les finances (Adaptive Insight), la gestion de projets (Clarizen, BaseCamp, Slack sont également disponibles en mode SaaS.

Le PaaS : c'est quoi ?

Tout comme le SaaS, le PaaS est un modèle du cloud computing et offre donc une solution accessible en ligne, depuis n’importe où. Il s’agit d’une solution hybride, située entre le IaaS et le SaaS, et qui offre connectivité et évolutivité aux entreprises. 

Le fournisseur du PaaS gère l’ensemble du service : Runtime, Middlewares, OS, Serveurs, Stockage, Réseau… et il assure la quasi-totalité des charges techniques (maintenance, sauvegarde, paramétrage, etc.). 

Néanmoins, à la différence du SaaS, le PaaS ne gère pas les applications. De fait, le PaaS offre uniquement un environnement de programmation permettant aux utilisateurs de développer les applications de leur choix. Autrement dit, le client, se charge donc de gérer deux composants : ses données, et ses applications.  

Essai gratuit

Le PaaS : les avantages du SaaS sans les inconvénients

 

Avec le SaaS, l’entreprise est entièrement dépendante du fournisseur. De fait, le fournisseur est le seul acteur en mesure de gérer l’infrastructure interne du logiciel. En cas d’arrêt d’activité du fournisseur, cela peut donc être très problématique. 

Surtout, et comparé au PaaS, le cloud SaaS est plus rigide dans son usage puisqu’il impose des applications aux clients. Les entreprises ne peuvent donc pas faire évoluer la solution, ajouter ou retirer des fonctionnalités selon ses besoins. Les solutions SaaS brident donc les processus dans une approche trop rigide.

Tout comme le SaaS, le PaaS permet aux entreprises d’externaliser à la fois l’infrastructure matérielle (hardware) mais également l’environnement logiciel (software). Il reprend donc les grands principes du cloud computing.

Néanmoins, à la différence du SaaS, le « Platform as a Service » ne propose pas aux entreprises de « software », ou logiciels, mais uniquement une infrastructure Cloud. Cette plateforme Cloud permet aux entreprises de déployer dessus leurs propres applications, dans la mesure où le fournisseur supporte leur langage de programmation. Contrairement au SaaS, le PaaS n’impose donc pas d’applications pré-définies et offre une parfaite maîtrise des applications déployées sur l’environnement Cloud.

Analogiquement, le PaaS est une infrastructure similaire aux plateformes comme iOS ou Android. Il ouvre ainsi à ses utilisateurs un grand marché d’applications et un champ immense de possibilités.  Aussi, le PaaS offre davantage de possibilités de personnalisation et d’innovation. Il est plus fluide que le SaaS, quant à lui trop rigide et peu mouvant. En tant que modèle où les applications et la gestion des données sont gérées par l’entreprise cliente, le PaaS est donc plus évolutif et agile.
Essai gratuit

PaaS et fonctionnalités RH : un duo idéal 


Une plateforme ouverte à toutes les applications RH du marché

Avec une plateforme RH en PaaS, le service des Ressources Humaines est en mesure de choisir les différents logiciels RH, selon ses goûts et ses besoins. Ensuite, son fournisseur PaaS sera en mesure de les connecter entre eux autour d’une plateforme unique. Durant l’implémentation, le responsable RH pourra exécuter les programmes sans se soucier de l'infrastructure sous-jacente.

Le SIRH (Système d’Information des Ressources Humaines) PaaS est une alternative idéale aux solutions logicielles RH hébergées en mode SaaS.  

Avec une plateforme PaaS, le RH voit sa solution de gestion unifiée et facilitée : désormais, il n’a besoin que d’un point d’entrée unique (Single Sign On). De plus, son intermédiaire est unique puisque, plutôt que d'avoir recours à divers prestataires SaaS pour chaque logiciel RH, le RH travaille un fournisseur unique et c’est lui qui s’occupera de faire ensuite le lien avec les divers fournisseurs. Au lieu de faire plusieurs saisies sur tous ses logiciels SaaS, il pourra, depuis le SIRH en PaaS, accéder à tous les logiciels RH qu'il aura sélectionné sur le marché et décidé d’installer sur l’infrastructure. 

Ainsi, toutes les informations et data contenus dans chacune des applications RH seront hébergées dans le service cloud du fournisseur PaaS.

L’intérêt du PaaS réside aussi dans l’expérience utilisateur offerte au salarié. En connectant tous les logiciels distincts sur une plateforme PaaS, la navigation est simplifiée grâce à un seul point d’entrée qui ouvre l’accès sur tous ses applications Cloud RH. 

De plus, le déploiement d’une solution PaaS fournit l’infrastructure de son choix à l’entreprise, c’est-à-dire un de personnalisation conséquente. De fait, l’entreprise pourra customiser sa page d’accueil et mettre en lumière les fonctionnalités qu’elle juge le plus pertinentes pour ses employés.  

Essai gratuit

PeopleSpheres : le premier SIRH en mode PaaS

PeopleSpheres est un SIRH français conçu en mode PaaS. Il offre donc aux entreprises une plateforme Cloud sur laquelle les entreprises peuvent choisir d’installer les logiciels RH (logiciel de Gestion du Temps, de Gestion des Plannings, de Gestion des Recrutements…) de leur choix et du fournisseur qu’elle préfère.

Le SIRH en PaaS de PeopleSpheres sert ainsi de « synchronisateur » entre tous les logiciels RH et permet d’unifier l’environnement RH autour d’une plateforme unique. Grâce à son langage de programmation complet et ses smart connectors intégrés, il peut interconnecter entre eux tous les logiciels RH, qu’ils viennent de fournisseurs différents ou non. Actuellement en pleine croissance, le PaaS PeopleSpheres envisage d’ailleurs d’enrichir très fortement sa plateforme Cloud avec un l’intégration nouvelle de 40 à 60 logiciels RH connectés sur la place de marché d’ici 2023.

Essai gratuit

Avec le PaaS, toutes les ressources sont donc gérées par le fournisseur à part les applications, qui sont gérées par l’entreprise. Contrairement au SaaS, où l’entreprise est dépendante du fournisseur, elle conserve avec le PaaS une entière autonomie dans le choix des applications déployées. La solution PaaS est le futur des modèles Cloud en entreprises et notamment pour la fonction RH qui voit son marché d’applications RH exploser !