Contact
Essai gratuit

Le social learning : comment l'intégrer en entreprise ?

Social learning : comment l'intégrer en entreprise ?
Alexandre Diard
Social learning : comment l'intégrer en entreprise ?

Le social learning correspond à une méthode d’apprentissage digitale centrée sur l’interaction sociale et le partage collaboratif. Basée sur les avantages de l’apprentissage social, le social learning vient modifier les méthodes d’e-learning traditionnelles et posent de nouveaux challenges aux entreprises. Alors, comment intégrer le social learning en entreprise ?

Nos autres articles:

- La HR tech : quelles innovations pour la fonction RH 
- Le Talent management une stratégie clé pour votre entreprise

Essai gratuit

 

Milieu professionnel et apprentissage : la méthode 70-20-10

70-20-10 : la formule idéale

Dans les années 1980, trois chercheurs membres du Center for Creative Leadership, Morgan McCall, Michael M. Lombardo et Robert A. Eichinger, établissent une méthode d’apprentissage pour les entreprises basée sur la formule suivante :

- 70% de nos apprentissages découlent de nos expériences de terrain dans le milieu professionnel

- 20 % de nos apprentissages s’acquièrent à travers des interactions sociales avec nos collègues et autres acteurs professionnels

- 10 % de nos apprentissages proviennent d’un apprentissage formel (formations structurées, temps de formation effectif)

Cette formule 70-20-10 est considérée comme la plus performante pour les entreprises qui cherchent à optimiser l’efficacité de leurs mécanismes d’apprentissages et de leurs programmes de formation. De manière flagrante, l’apprentissage informel (le temps où l’apprenant se forme par la pratique et sans être en formation) s’avère donc beaucoup plus efficace que l’apprentissage formel et bénéficie d’un ancrage mémoriel beaucoup plus fort.  Aussi, si 70% de l’apprentissage provient de nos expériences et pratiques de travail au quotidien, il ne s’agit donc pas d’apporter passivement de nouvelles informations à l’apprenant. L’efficacité d’un apprentissage purement théorique, qu’il se fasse à travers des conférences, des livres… est peu efficace dans le milieu professionnel où la plupart des compétences demandent d’être réellement vécues et pratiquées par l’apprenant pour être comprise. Face à cette étude, les entreprises ont donc revu leurs formats pédagogiques et adapté leur outils et formations.  

Essai gratuit

Le social learning : l'échange social au premier plan

Comme nous l’avons vu, plus l’employé sera confronté à des cas pratiques, plus il retiendra donc les leçons qu’il a apprise. Mais ce n’est pas tout, et c’est là que le social learning entre réellement en jeu, l’individu apprend aussi plus vite quand il travaille avec ses pairs. S’il faut éviter l’apprentissage purement théorique, il faut aussi éviter l’apprentissage individualiste. Le partage d’informations entre individus est essentiel pour favoriser l’apprentissage et il permet aux employés d’emmagasiner de nouvelles connaissances de manière beaucoup plus efficace.

Le social learning s’oppose donc aux méthodes de transmission du savoir traditionnel où l’un est positionné dans la position du sachant et l’autre comme élève qui reçoit passivement la connaissance.

Au contraire, le social learning défend une structure horizontale où chacun peut être à la fois sachant et apprenant où l’intelligence collective est essentielle. Selon le triangle d’apprentissage d’Edgar Dale, nous retenons 90% de l’information que nous partageons ou enseignons contre 20% de ce que nous entendons et 10% seulement de ce que nous lisons. Ainsi, le partage entre intervenants est toujours réciproque et s’enrichit constamment des nouvelles interactions sociales. Les différents apprenants ont chacun un savoir à transmettre et un manque à combler. Ainsi, le groupe d’apprenant est semblable à un puzzle où chaque membre se complète. Jeux, quiz collectifs, face-à-face,… la communication est de mise dans le social learning car apprendre ensemble et favoriser une démarche de co-construction est essentiel pour s’approprier les savoirs. 

Essai gratuit

Le social learning à l'heure du digital learning : quelles mesures pour les entreprises ?

Les formations professionnelles à l'heure du digital

La culture digitale révolutionne nos outils d’apprentissage. E-learning, blended learning, MOOC, SPOC, Moodle, SCORM, plateforme LMS, FOAD, formation hybride, formation online… de nombreux concepts et supports de formation nouveaux ont emergé  dans les entreprises. Avec la transformation digitale, les expériences d’apprentissage et parcours de formation évoluent et s’adaptent à l’ère du temps.

La digitalisation des outils de formations et le format pédagogique du digital learning, ou plateforme e-learning, est devenu très populaire en entreprise et les formations en ligne se multiplient toujours davantage. En effet, la formation en e-learning présente de nombreux atouts. Puisqu’elle propose un apprentissage virtuel en distanciel, la formation digitale offre davantage de flexibilité que le présentiel. Le formateur tout comme l’apprenant peuvent ainsi s’organiser plus facilement et sélectionner les cours virtuels qui les arrangent le plus. De plus, proposer des formations en e-learning est une stratégie très intelligente qui encourage la culture apprenante au sein d’une entreprise. Elle permet de valoriser l’employé en lui offrant l’opportunité de progresser et de s’impliquer directement dans la gestion de leurs formations et de leurs compétences. Ainsi, l’e-learning crée une implication positive à la fois du collaborateur et du manager, qui pilote les plans de formation.

Essai gratuit

Le social learning : des outils digitaux spécifiquement dédiés à la collaboration

 

Cependant, le modèle de l’e-learning manque de modules ou plateformes collaborative et s'oriente trop souvent sur un apprentissage individuel. Aussi, à l’heure du social learning, les entreprises se posent la question suivante : comment orienter l’e-learning vers une logique social learning ?

Concevoir et animer un espace collaboratif, centré sur le travailler ensemble, l’apprentissage mobile et cognitif, et une expérience utilisateur interactive est le propre du social learning. Pour intégrer un mode d’apprentissage participatif, collaboratif, et coopératif au sein des formations en ligne et favoriser l’interactivité, les entreprises doivent actualiser leurs outils.

Bien entendu, pour offrir une formation interactive et digitale, un dispositif de formation à distance est déjà nécessaire. Aussi, l’environnement de travail doit offrir les outils numériques et outils de travail collaboratif adaptés tels que des outils de communication digitaux et du matériels informatique (caméras, micro…) de qualité.  Ensuite, il est essentiel que l’entreprise se munisse d’outils collaboratifs qui permettront aux employés d’apprendre ensemble, participer à des tâches de groupe ou bien réaliser des missions individuelles qui nécessitent un travail d’équipe ou une collaboration.
Parmi ces outils de formation digitaux, on retrouve :

  • Les plateformes collaboratives : forum, plateforme de messagerie instantanée (chat, Slack…), et réseaux sociales (Facebook, LinkedIn…) favorisent les échanges informels et offrent une plateforme idéale aux employés pour échanger leurs idées, poser leurs questions et partager leurs connaissances.

  • Les webinaires : ce mode d’apprentissage encourage l’esprit de groupe car les collaborateurs assistent ensemble au webinaire en visioconférence, à l’inverse des formations individuelles durant lesquelles ils sont seuls. De plus, le webinar encourage le dialogue avec l’intervenant spécialiste et est propice à former un lieu d’échange et de conversation social entre les participants.

  • La gamification en équipe : la gamification permettre de rendre ludiques les apprentissages en proposant des formations sous forme de jeux aux apprenants. Pour la rendre encore plus efficace, rien de mieux que de la rendre sociale et pousser les joueurs à collaborer. Ainsi, il est essentiel de concevoir des jeux axés sur divers apprenant et avec des challenges de groupes. Cela motive davantage les salariés et peut aussi susciter l’esprit de compétition, essentiel pour la productivité.

En se munissant d’un SIRH (système d’information des ressources humaines) doté d’un logiciel de formation performant, l’entreprise facilite aussi le management des formations et permet au manager ou RH de piloter en quelques clics le projet de formation de l’apprenant. La plateforme SIRH et le logiciel formation permet ainsi au RH de suivre le développement des compétences du collaborateur, manager ses objectifs pédagogiques et professionnels et distribuer les divers certifications… De plus, le logiciel de formation permet aux collaborateurs de prendre en main leur propre parcours professionnel, il lui donne accès en quelques clics à une plateforme dédiée à l’expérience utilisateur sur laquelle il peut retrouver ses divers plans de formation, un catalogue personnalisé, ses objectifs…

Essai gratuit

Le social learning : un pari gagnant

Dans le monde de la formation professionnelle, le social learning est de plus en plus populaire. Il représente une opportunité de renforcer la cohésion au sein d’une équipe et d’une entreprise, engager davantage les employés. En optimisant leurs processus de formation pour offrir des formations virtuelles plus axées sur l’apprentissage sociale, les entreprises ne peuvent qu’être gagnantes. En effet, les coûts de formation sont moindres car le social learning ne nécessite pas autant de moyen que la formation traditionnelle. Par exemple, en utilisant déjà à profit les connaissances déjà présentes parmi leurs employés, l’entreprise évite de recourir à des spécialistes et intervenants extérieurs particulièrement coûteux. Bien entendu, le social learning présente aussi les mêmes avantages que le digital learning. Puisque c’est une formation virtuelle qui se propose à distance, l’elearning ne nécessite pas de participation présentielle et d’infrastructures particulière. Aussi, il est plus flexible et s’adapte davantage à l’emploi du temps des collaborateurs.

 

En conclusion ...

Par la connexion avec ses pairs, collaborateurs et collègues, et l’utilisation de nouveaux outils, le collaborateur optimise le développement de ses connaissances et se forme à de nouvelles compétences professionnelles. Le social learning s’impose comme une formation incontournable en entreprise. Sa conception pédagogique appelle à l’enrichissement des compétences professionnelles de façon volontaire et plus ou moins autodidacte et se base sur la collaboration et la coopération. Les modalités pédagogiques du social learning reposent donc sur une démarche d’association renforcée qui ne peut être rendue possible qu’avec des outils digitaux collaboratifs.

Essai gratuit