Contact
Essai gratuit
Actu RH |

13 MIN

BTP : les 6 défis de la fonction RH et nos conseils pour les relever

Alexandre Diard

Le BTP représente le secteur du bâtiment et des travaux publics. Généralement, on le divise en trois branches de métiers distincts : les métiers de la construction des bâtiments publics et privés ; les métiers de la promotion immobilière ; et les métiers du génie civil et des travaux publics.

Dans les entreprises spécialisées en BTP, le service des ressources humaines est particulièrement mis au défi. Effectif important, taux de turnover élevé, travail de chantier imprévisible, accès informatique réduit.... autant de challenges auxquels la fonction RH doit faire face. Cet article est l'occasion de faire le point sur ces différents obstacles et, surtout, de trouver les solutions !

Nos autres articles :
Digitaliser son service RH
5 astuces pour faciliter l'intégration de vos nouveaux collaborateurs

Essai gratuit

Les 6 défis de la fonction RH dans le BTP

1er défi : Gestion des temps et des plannings

La mise en place d’un projet de construction nécessite une organisation préalable très forte. De manière générale, les acteurs du projet articulent la construction de l’ouvrage en plusieurs phases. Bien que celles-ci varient selon la taille et le projet de l’ouvrage, on retrouve cependant toujours une phase consacrée au gros œuvre et une autre consacrée au second œuvre.
Le planning doit donc être conçu en accord avec cette logique de construction et suivre les délais fixés par ceux qui conçoivent le projet. Toutefois, les aléas de la vie d’un chantier rendent parfois cette gestion des plannings compliquée.
Par exemple, les aléas météorologiques et autres intempéries peuvent bousculer le bon déroulement d’un chantier, le retard pris sur le chantier obligera le RH à modifier son planning en accord et cela peut poser problème si certains ouvriers sont déjà planifiés sur d’autres chantiers.

De plus, le secteur BTP requiert une gestion très fine des heures supplémentaires car celles-ci sont fréquentes sur le marché de la construction. De même, la gestion des paniers repas et diverses primes liés demande une attention particulière de la part du service RH.  
Surtout, il est crucial que le service RH aménage les plannings des chantiers avec les congés des salariés, c’est le rôle de la GTA. Ainsi, le suivi de la masse salariale est un défi important pour le service RH et représente l'un de ses principaux postes de dépenses.

2ème défi : la gestion des recrutements


Pour composer une équipe de chantier, le responsable RH en BTP travaille naturellement de près avec le conducteur de travaux et le chef de chantier. Ce sont eux qui lui transmettront les besoins réels et les qualifications requises pour la mise en place du chantier de construction. Naturellement, un chantier qui nécessite un très large effectif de capital humain complexifiera la gestion RH pour le professionnel RH, ce sera sa mission de pourvoir suffisamment d’ouvriers.

Mécanicien, électricien, maçon, métreur, menuisier, plombier, frigoriste, couvreur, chauffagiste, plaquiste, grutier, géomètre… les métiers exercés en intérim BTP sont très variés. Généralement, on trouve un noyau dur d’ouvriers au sein d’une entreprise BTP : ce volant d’ouvriers fixe est conseillé puisqu’il facilite la gestion RH et assure à l’entreprise BTP une main d’œuvre sûre et accessible à tout moment. Interim, CDD, CDI… c’est aussi le rôle du RH de choisir le contrat le plus adapté aux besoins et aux contraintes de l’entreprise.

Essai gratuit

Dans le cas d’un gros chantier, il est inévitable que le responsable RH aille recruter de nouveaux ouvriers sur le marché du travail. C’est d’ailleurs pour cela que le statut intérimaire est très fréquent dans le secteur du BTP (la construction d’un chantier est un travail temporaire et les turnovers sont fréquents). Ainsi, la direction des ressources humaines (DRH) devra manager consciencieusement ces embauches d’intérimaires en fonction des carnets de commande et des besoins en nombre d’ouvriers.

Cette nature externe de la gestion RH en BTP représente un challenge supplémentaire pour le service RH. En effet, le fait de devoir fréquemment rechercher une main d’œuvre en externe nécessite beaucoup de travail en termes de recrutement. Aussi, le passage par l’interim signifie que le service RH ne peut pas connaître très bien les ouvriers qu’il recrute et cela peut poser problème car de mauvais éléments (non fiables, non qualifiés, etc.) peuvent être intégrés sur le chantier et causer problème par la suite. Étant donné la complexité du recrutement BTP, il n’est en réalité pas rare que le service des ressources humaines fasse équipe avec des consultants ou un cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers du secteur BTP.

 

3ème défi : la gestion des données RH (car elles sont très nombreuses)

Dans les entreprises BTP, l’un des défis majeurs de la fonction RH est la gestion des flux et des données RH. Le challenge est particulièrement fort dans les grandes entreprises car le nombre de salariés et contrats intérimaires est souvent conséquent. La fonction RH se retrouve ainsi avec une quantité d’informations collaborateurs et autres données RH (informations personnelles, fiches de paie, contrat de travail, notes de frais, certifications, etc.). Il est donc très important que la DRH ait un suivi fin de ces données car elle doit faire attention à bien être en conformité tout le temps.

Essai gratuit

4ème défi : gestion des formations

Les missions du professionnel RH s’étendent aussi à la sphère des formations car sa fonction consiste aussi à mettre en place une politique de développement des compétences au sein de l’entreprise. Pour mettre en place un plan de formation efficace, la DRH doit au préalable identifier les besoins de l’entreprise.

Surtout, la politique RH de formation doit être menée en accord avec l’axe stratégique de l’entreprise et dans une logique de compétitivité. Aussi, La partie formation peut être menée à travers différents vecteurs, comme la formation continue, le e-learning, ou la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Dans le secteur du BTP, les besoins en formation sont forts et certains ouvrages nécessitent des certifications (ISO, OSHAS, etc…) pour encadrer toutes les spécificités du métier BTP (travail en hauteur, utilisation de certains outils, etc.). Aussi, il est important que la fonction RH forme ses salariés afin qu'ils soient suffisamment qualifiés pour travailler sur chantier. Cela demande une grande vigilance et une gestion fine des compétences de ses collaborateurs. 

 

5ème défi : gestion des budgets prévisionnels 

Chaque chantier est spécifique, unique, différent : il n’y a donc pas de processus fixe et cela représente un défi particulier pour la personne chargée des RH. En effet, celle-ci doit se montrer proactive et composer à chaque fois avec des contraintes et des éléments nouveaux. Puisque chaque chantier est un prototype, il est donc courant pour les entreprises du BTP de faire face à des problèmes d’organisation du travail, de productivité et de qualification.
Le délai d’exécution d’un projet de construction est variable, et l’entreprise BTP doit s’assurer de ne pas dépasser le délai fixé au risque de faire l’objet de pénalités de retard. À noter toutefois que les journées de retard causées par les intempéries ne sont pas comptabilisées comme journées de retard, elles ne représentent donc pas de frais supplémentaires et s’ajoutent dans le planning présenté au client.

Afin de respecter le budget établi et rester compétitif, c’est aussi le rôle du RH et du responsable formation de négocier avec les organismes de formation le coût des formations. De plus, afin d’anticiper au mieux les aléas du chantier, il est essentiel que l’entreprise prévoie une certaine marge budgétaire quand il soumet son budget à son client. L’écart entre le « budget prévisionnel » et le « budget objectif » fixé par le conducteur des travaux est particulièrement fréquent dans le secteur du BTP. Parmi les aléas les plus fréquents et les coûts supplémentaires omis par le conducteur des travaux, on peut par exemple compter le coût de la sécurité à mettre en place, le coût des dernières finitions à ajouter dus à certains aléas de chantier, etc.

Essai gratuit

 

Quelles solutions ? Les outils essentiels pour relever les défis RH dans le BTP

SIRH et tableaux de bord : une base de données stratégique pour la gestion prévisionnelle.

Nous l'avons vu, pour le manager RH en secteur BTP, la gestion des données RH représente un défi conséquent. C'est pour cela que s'équiper d'un logiciel SIRH est crucial.

En effet, le professionnel RH ne peut relever tous les défis cités sans les outils performants et adaptés. Le socle SIRH connecte tous les logiciels RH autour d’une plateforme unique.
En termes de gestion administrative et de gestion des données, c’est un outil essentiel puisque le SIRH permet de collecter toutes les données contenues dans les différents logiciels RH. En quelques clics, le RH pourra avoir une vue globale des informations de toute l’entreprise. C’est une excellente stratégie pour créer des reportings RH car le professionnel RH pourra repérer rapidement les données qui l’intéresse et même croiser divers indicateurs.

Ces reportings RH apportent un niveau de connaissance extrêmement complet. Ils permettent notamment d’analyser les tendances en matière de main d’œuvre et de mobilité de la masse salariale, de repérer les problèmes récurrents et d’en trouver les causes afin de prendre des décisions stratégiques et réfléchies. 

Quelles solutions ? Les outils essentiels pour relever les défis du RH dans le BTP

Essai gratuit

Par exemple, afin de relever la gestion des budgets prévisionnels, l'une des stratégies à adopter pour le service RH est de contrôler les temps de ses équipes sur les chantiers vendus de sorte à identifier les surconsommations par rapport aux budgets vendus. Pour cela, il est essentiel que la fonction RH s’équipe de logiciels RH performants qui lui fourniront une base de données et d’analytics fiables. Par exemple, avec un bon logiciel GTA (Gestion des Temps et Activités), la fonction RH sera en mesure de calculer rapidement le temps moyen d’exécution des travaux de telle ou telle taille, etc.

 

SIRH et logiciel de gestion des talents : pour une gestion des collaborateurs efficace et performante

De plus, nous l’avons vu, pour composer une équipe, le responsable RH BTP travaille naturellement de près avec le conducteur des travaux et le chef des chantiers car c’est eux qui lui transmettront les besoins réels et les qualifications requises pour la mise en place du chantier de construction. Grâce aux retours des chefs de chantier, il pourra identifier les bons éléments et faire en sorte de les privilégier pour ses prochains chantiers.

Découvrez PeopleSpheres  

En connectant son logiciel de gestion des talents au SIRH, le service RH pourra aussi organiser sa base de données RH selon la phase du gros œuvre et du second œuvre. Avec le socle SIRH et ses outils de gestion (gestion des talents, etc.), le professionnel RH pourra ainsi établir un vivier de talents, accessible en quelques clics, et optimiser ainsi la gestion de ses processus RH.
Le logiciel de gestion des talent permet notamment au professionnel RH d'optimiser la stratégie de talent management et d'identifier en quelques clics les meilleurs éléments. De plus, grâce à une visualisation globale des talents de l'entreprise, il pourra anticiper le manque de personnel et déterminer efficacement les besoins par projet. 

 

SIRH et automatisation : des données mises à jour et des rappels qui garantissent une conformité aux normes.

Comme nous l’avons vu, les risques professionnels du travail BTP demandent des mesures de sécurité pointue et une extrême vigilance en fonction de l’activité. Cela demande donc aux ressources humaines d’être alertes (certification, sécurité, gestion des accidents, etc.) Aussi, face à une règlementation en constante évolution, les RH ont besoin d’un outil formation pour les aider à contrôler la conformité des pratiques de l’entreprise. Aussi, le logiciel SIRH est l'outil idéal car il garantit une mise à jour constante grâce à des processus d'actualisation automatique

Essai gratuit 

Le plus de PeopleSpheres : la badgeuse géolocalisée interfacée avec la GTA

Le SIRH PeopleSpheres s’est spécialement penché sur les problématiques du DRH en BTP/Construction.
Grace à ses smart connectors qui connectent tous les logiciels RH entre eux et fluidifient, la circulation des données RH, PeopleSpheres a développé une badgeuse géocalisée qui peut s’interfacer avec le logiciel de gestion des temps et activités (GTA) et le logiciel de pointage. Cette solution est idéale pour monitorer le travail sur chantier et le temps de présence des ouvriers. Dès lors, le collaborateur qui arrive sur le chantier se badge avec sa badgeuse géolocalisée et le professionnel RH est automatiquement notifié.
De plus, un workflow notifie automatiquement le GTA de la présence du collaborateur et la donnée et enregistrée dans le logiciel. Cette badgeuse géolocalisée assure donc au RH que les ouvriers sont bien présents sur les sites et facilite ses processus RH.

 

En conclusion...

Le travail sur chantier se différentie de tous les autres de par son imprévisibilité et l’exécution des travaux ne peut échapper à certains aléas de chantier. Entre la théorie, les normes et prescriptions issues de la conception, et la pratique, il y a donc un écart indiscutable. Aussi, c’est le rôle de la fonction RH de prendre en compte les conditions réelles du travail sur chantier et d’anticiper l’imprévisible. Pour cela, il est important qu'elle s'équipe d'outils performants et modernes qui lui permettront d'optimiser tous ses processus, de la gestion administrative à la gestion des talents, et d'avoir toujours un pas d'avance sur la stratégie managériale.

Essai gratuit